Le Forum des Khâgneux

Vous qui entrez ici, abandonnez toute espérance. (La Divine Comédie; Dante Alighieri -1472)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 MES SUJETS DE COLLES EN FR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cambadélis nina



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: MES SUJETS DE COLLES EN FR   Sam 23 Sep - 21:58

BON VOILA J'AI EU L'EXTRAORDINAIRE PRIVILÈGE DE PASSER CETTE COLLE MERCREDI
MES SUJETS ÉTAIENT
1- UN GD RECEUIL POÉTIQUE LYRIQUE DE VOTRE CHOIX
2- le style indirect libre
3- L'ironie: qq formes litt

Bon j'ai pris le dernier sujet, le seul qui me paraissait possible en fait!
je vs donne vite fait ce que j'ai dit et je ferais une fiche plus complète quand j'aurais plus de temps

def:procéde de qq qui interroge ou même se questionne lui même. methode: feindre ignorante ou formuler pensée de manière à dérouter. Au XVI def exacte de l'ironie comme le fait de dire ou faire penser le contraire de ce que l'on pense
pb:Quels st les vameurs et effets de l'ironie, procédé litt qui s'est enrichit de l'antiquité jusqu'à nos jours? Serait- ce révélateur d'un parti pris esthétique ou rhétorique?

I/L'Ironie, un moyen détourné et subtil de tte éducation
a) Ironie = naissance ds l'antiquité ac la tradition philosophique
c'est une methode didactique pr parvenir à la connaissance
ex: Platon ds le menon
Socrate questionne l'esclave au sujet de la méthode de construction du double d'1 carré. Il détruit ses idées préconçues de manière à ce que ce soit lui qui se rende compte de sa faute. Socrates le poussse à la réflexion personnelle.
Ironie ici= procédé dialectique qui aboutit àla connaissance vrai et pose le pb même du savoir humain

b)l'ironie comme critique déguisée
cf Montesquieu ds les lettres persannes en 1721
en particulier la lettre 24
Rica explique à son ami Isben l'attention du peuple pr son roi. Il le décrit comme un gd magicien admiré et adulé grâce à sa puissance aliénatrice sur le peuple."il les fait penser comme il veut". le roi= gd maître de l'illusion . il fait croire au don divin des ecrouelles.
à travers le regard naif du persan l'auteur montre les defections de la société des lumières.
Le styte epistolaire nous permet ici de créer une certaine distance face au sujet. La fiction se transforme subtilement en critique. l'epistolaire est au service de l'ironie et celle -ci se porte comme révélatrice d'un jugement ojectif à portée didactique.

ironie= procédé technique qui se rapporte à un registre particulier et à une fin definie qui semble être la prise de conscience. Elle caractérise des situations et atmosphères, et est porteuse de conséquences rhétorique. ms est ce seulemnt un simple moyen technique?

II: L'ironie un art en lui même, qui se dev et s'enrichit par et pour les formes litt
a)l'ironie apporte une profondeur et un sens esthé à l'oeuvre
ex: Berenice de Racine en 1670 présente une ironie tragique(= à la frontière entre ironie des mots et ironie de situation)
Heros agit sans connaître la portée de ses actes, au contraire du public. On sait ici que berenice emporté ds son désir d'union ac titus se delecte de leur amour commun et dévoilé, quand au même moment titus se résigne de son côté à son devoir , à la morale.
Ironie tragique= source de pitié , d'attendrissement, et création poétique.

b) l'ironie peut même souligné le besoin esthé d'un auteur comme source de redécouverte de soi ds tte son authenticité. Les romantiques all pensent en effet l'ironie comme un dédoublement du moi de l'artiste en 2 instances où l'un regarde et l'autre agit. Les oeuvres litt crées se trouvent être la représentation du prisme de l'être tant aux lecteurs qu' à soi-même

c) Une ironie romantique qui devient amère chez baudelaire
ex: Présentation[u] de l' Albatros
ds Spleen et Ideal chez les fleurs du mal. Présentation dédoublée et métamorphosée en un oiseau isolé et rejeté, il perd son équilbre aux lilieux des hommes. "Roi de l'azur maladroit et honteux" (...) "le poète est semblable au prince des nuées". Le poète se dédouble et se projette ds ce monde allégorique qui permet une prise de conscience tristement amusée et de cette situation.On tombe ds une ironie dramatique où le poète rit lucidement de sa position injuste. un regard amère sur la consition de l'être poétique véritable.

Cl:ironie appelle à une analyse autant sociale que stylistiquequi repose sur la complicité du lect.celle-ci s'acquiere par l'utilisation de valeurs communautaires auquelles on se ref. L'ironie semble pouvoir s'apprêter à tte sorte d'idéologie, ms stt révèle ds son essence propre la diversité et l'opacité du monde.




[u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MES SUJETS DE COLLES EN FR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Punitions, Heures de Colles, Retenue...
» Sujets en chocolat
» Icones de sujets/topics
» SUJETS INSOLITES....
» COLLES :Collages plastiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Khâgneux :: UTILISATION DU FORUM: A LIRE AVANT TOUTE INSCRIPTION-
Sauter vers: