Le Forum des Khâgneux

Vous qui entrez ici, abandonnez toute espérance. (La Divine Comédie; Dante Alighieri -1472)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le monologue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
justine



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Le monologue   Mer 3 Oct - 23:29

LE MONOLOGUE, CULTURE GENERALE

Le monologue, comme le dialogue ou l’épilogue est un type de discours.
Il vient de « mono » et « logos » tirés du grec qui signifient respectivement seul et discours.
Un discours que l’on tient seul
A l’origine, c’est un terme propre au théâtre.

Le mot désigne au théâtre le discours qu’un personnage seul en scène tient.
Il est passé dans l’usage général (1811) au sens de long discours d’une personne qui oublie la présence de ses interlocuteurs.
Il est appliqué également pour une longue suite de pensée, de rêveries.

rappel:
- Monologue délibératif: met en scène un personnage déchiré qui sort avec une décision. Débat intérieur avant de décider du parti a prendre.
Exposer des arguments contradictoires dans la recherche dune solution. Dilemme dont toutes les issues sont svt dommageables. Débat livrant par la meme le désordre émotionnel du personnage.

- Monologue qui ne permettent pas de prendre un decison, constituent plus une sorte de parenthèse dans le cheminement de la piece. Mono lyrique qui n’ont pas la meme fonction ni meme valeur dramatique. Fonction plus introspective, perso laissent éclater leur sentiment

Le monologue peut prendre plusieurs formes
Soliloque
Stance
Prose. Monologue n’est pas présent que dans le théâtre on peut égalment le rencontrer dans les romans ce que l’on apelle un monologue intérieur. Une longue suite de pensées de reveries. Monologue interieur, svt ds roman style indirext libre. Consiste à supprimer les mots « pensa t-il ».

Le monologue connait une sorte de gloire au 17ème siècle. Le public en raffole, le considère comme un véritable exercice de style.
Cependant, le monologue donne lieu à un certain nombre de reproches. De critiques qu’on peut lui adresser.
Il pose tout d’abord le problème de l’invraisemblance. Le monologue est une convention théâtrale.
Un homme seul n’est pas censé parler a voix haute, écart entre le réel et mimesis théâtral ou la pensé d’un homme devient discours .
Ou sinon on peut penser que perso s’entretient en lui-même convention introduit alors ecart entre le texte et la representation scenique
Problème de rupture du rythme : oblige à une sorte de pause dans l’action dans l’intrigue. Correspond à un certain statisme apparent ce qui peut apparaitre anti-dramatique
D’où le risque d’ennui, risque d’ennui par sa longueur également.
Est-il vraiment ancré dans l’action ou une simple pause gratuite ?

Pourtant malgre tous ses reproches possibles, la plupart du temps c’est du monologue dont le spectateur se souvient, ce sont eux qui restent gravés dans la mémoire .
Souvent très attendus et applaudis.

Il s’agira donc de à déceler les ressorts permettant au monologue de captiver le spectateur lui permettant de déjouer la critique.
J’analyserai donc tout d’abord sa fonction par rapport au déroulement de l’action notamment au théâtre. Voir comment il s’inscrit dans l’action
Pour voir ensuite son rôle par rapport aux personnages, sa fonction psychologique
Enfin, en quoi cet exercice de style peut sembler constituer un réel acte de bravoure en étudiant son rôle par rapport à la dramaturgie et l’importance de sa fonction esthétique.


I) Son role par rapport à l’action, une fonction dramatique.

Mono pas la par hasard.

-Le monologue présente l’action , il pose un cadre.

Un moyen d’exposition d’evenements passés ou ne pouvant etre présentés directement.
Monologue d’expositions en plus de donner à voir le sentiment d’un personnage assurent aux spectateurs la compréhension de l’intrigue.

Ex : le monologue d’Emilie dans Cinna de Corneille tient lieu d’exposition.
Spectateur y est informé de l’enjeu du conflit.
Emilie veut venger la mort de son père tuer par auguste. Elle demande a cinna lhomme quelle aime d’executer le meurtrier de son père. Les premiers vers, « impatients désirs d’une illustre vengeance dont la mort de mon père a formé la naissance », nous font penetrer directement dans le conflit interieur d emilie.
Emilie est torturée par son désir de vengeance légitime et la peur de perdre l’homme qu’elle aime. Elle nous présente les dangers encourus , la chutte possible de Cinna( pourrait se faire trahir ou être tué)
Lecteur comprend très vite la situation. Thèse et thèmes de la piece sont exprimés, (honneur, ambiguité des sentiments ). Annonce le dilemme qui va se poser tout au long de la pièce. Prépare le lecteur qui attend la suite.
Expose l’action tout en laissant planer suspension dramatique. Donne le ton à cette tragédie


-Un moyen pour éclaircir, accompagner l’action,
monologues d’articulations assurant une liaison entre les scenes.( parfois courts mono en fin de scene)

- le monologue suspend l’action, en revenant sur le passé, en analysant le présent et ou en anticipant le futur
Une pause, permet au lecteur de souffler de reprendre son haleine de mieux comprendre . Permet d’intégrer le coup de théâtre ou la péripétie.
Ruy Blas acte 3, de Hugo . monologue court, Ruy Blas en proie a une intense emotion amoureuse (entretien avec reine)
Action est en suspend, pause : verbes statiques de perceptions etc .
Pause car présenté comme un reve eveillé de ce qu’il vient de vivre, basé sur les sentiments.
Mais c’est aussi en même temps un pt culminant, moment de basculement . mem si peut apparaitre un peu hors de l’intrigue, scene charniere entre l’ascension du perso tandis que l’entre de Don Salustre annonce sa chute ;
Car la plupart du temps monologue totalement justifiés, interviennent a moment precis, un moment de basculement.

-Monologue peut permettre de comprendre la suite de l’action.

Nécessaire à suite pièce, souvent un sommet dramatique ou comique dans piece
Informe spectateur des actions à venir car révèle les intentions d’un perso
De la décision finale du perso dépend parfois la suite de l’action de la piece.
monologue souligne alors l’importance de la décision d’un personnage dans le deroulement general de la piece.
Dans le CID, venger son père ou risquer de perdre chimene.


Ainsi, avec son role dans l’action, il ne ralentit pas le rythme. Il est justifié car retrouve les thèmes de la piece = plaisant pour le lecteur . Une fonction didactique
Permet meilleure compréhension, ou de comprendre la suite

Reste dans inscrit dans l’intrigue, même quand il semble s’en éloigner car revele les sentiments des personnages.

Le monologue s’inscrit dans un continuité. Meme si parfois il peut sembler établir une pause dramatique ou s’eloigner de l’action, il reste ancré dans la piece , dans l’intrigue car il nous révéle les sentiments des personnages



II) Son rôle par raport aux personnages, fonction psychologique



-le monologue donne accès à l’intériorité, à l’intimité du personnage plutôt dans les monologues lyriques
Personnages manifestent émotions svt violente, désordre pensée
Se revele au spectateur
Ruy Blas, marque de l’émotion. Une exaltaion lyrique. En proie a réelle affirmation du moi à une intense émotion amoureuse. Bouleversement du héros traduit par alexandrin


-monologue exprime le dechirement, les contradictions, les incertitudes du perso. Monologues plutot deliberatifs

(Stance rodrigue, long monologue perso troublé partagé confronter son honneur à son amour dilemme . phrase intero exclamatives)
Ou l’infante dans le cid ,acte 5 scene 2,déchirement amour et devoir, une plainte mélancolique de ces stances. Fini par se résigner a accepter ce qui est inevitable.

Mieux les decouvrir, comprendre leur caractere et les ressorts des décisions qu’ils prennent , on en oublie l’invraissemblance de la convention. Car spectateur totalement plongé dans un dilemme ou dans l’expression des sentiments




Distance entre le perso et les entités qu’il pose devant lui

De plus, souvent dans le monologue les personnages se mettent a distance de leur sentiments comme pour mieux les appréhender.
Il s établissent une distance entre eux même et les entités qu’ils posent devant eux

Extériorisation pour mieux se rendre compte de sa situation, comme pour se libérer.
A travers apostrophes. Par exemple l’Infante qui come on l’a vu apostrophe ses sentiments son sort, Rodrigue personnage absent etc
Cette mise à distance leur permet de se découvrir eux mêm à travers leurs propres monologues,
reflète bien le cheminement de la pensée, de la réflexion. Se rendent compte de certaines chose et nous les donne a voir, impression de réelle intrusion dans la conscience.
Emilie par exemple se rend compte a quel pont elle aime cinna en apostrophant son nom dans son monologue, en se rendant compte des dangers qu’elle lui fait courir « j’aime encore plus Cinna que je ne hais auguste », « oui, cinna contre moi-même je m’irrite quand je songe aux dangers ou je te précipite ».
Cf « te demander du sang , c’est exposer le tien »
S’irrite presque contre elle meme qd elle expose son amour aux dangers en suivant son desire de vengeance. Déchirement.

De plus, dédoublement du personnage car monologue représente ce que le perso ne peut avouer a personne d’autre ou presque car svt percu comme signe de faiblesse de dechirement , de doute, de peine ou d’émotion intense. Se pose des questions a soi meme ou on a besoin d’exprimer ses propres sentiments.
Moment de solitude.


-l’expression des sentiments des héros, suscite émotion du spectateur, donc spectateur ne peut s’empêcher de se livrer a une réflexion
Intéressant car sous les sentiments des personnage un message est dévoilé
Généralement point de vue du dramaturge sur un sujet se cache derriere le monologue. un sens caché. Invite à la réflexion du spectateur, a déceler message déguisé
A la fin de Rhinoceros de Ionesco Berenger est obligé de monologuer puisqu’il est le dernier homme
Fonction ideologique, porteuse d’un message : l’expression de la résistance « je ne capitule pas » devant la masse.

Cf beaumarchais le monologue de figaro acte 5 scene 3,ds le mariage de figaro le plus long mono du théatre francais.
Monologue virulent. Porté critique de l’oeuvre qu’on retrouve. Discours critique : inégalité face a la naissance, dénonce un système sans liberté de pensée.


Le spectateur est avant tout séduit par ce qui se présente comme un véritable exercice de style. Spectateur charmé car mono=un morceau de bravoure un plaisir esthétique.
J’en arrive à mon dernier axe , le rôle du monologue p/r a la dramaturgie sa fonction esthétique.




III) Fonctions esthétiques, role p /r à dramaturgie

Les monologues sont attendus et prisés des le et surtout au 17èmé , applaudi.

A) Monologue joue sur émotions du spectateur

-des sentiments qui s’appuient sur la forme, une prouesse stylistiq

Forme rythme enivre.
Beauté des alexandrin, des sizains, quatrains ou prose dans théâtre moderne ou littérature
Des stance cf le cid poesie
Stance la part poetique du monologue, théâtre se confond pendant le monologue avec la poésie.
Cf le CID rime chimene peine
Caractere proteiforme affirmation de la richesse, chaque forme charme.

Le Style , cette prouesse stylistique rend le monologue naturel, on oublie l’invraisemblance
Les marques du trouble intérieur : ponctuation souvent forte et abondante, champ lexical svt d’ordre affectif ou comique, les apostrophes charment le spectateur.

Pour prendre un exemple dans la comédie, le monologue comique d’Harpagon , dans l’avare de Moliere acte 5 scene 7 qui fait rire.
HARPAGON - Au voleur ! au voleur ! à l'assassin ! au meurtrier ! Justice, juste ciel ! Je suis perdu, je suis assassiné ! On m'a coupé la gorge, on m'a dérobé mon argent !

Le mécanisme, le ridicule l’outrance du personnage le tourne en dérision monologue est rendu profondément burlesque par emportement du perso, la ponctuation excessive gesticulation qu’on imagine a l’outrance.

Style rend le monologue naturel, on oublie l’invraisemblance on est enivré


De la même manière la prose romanesque dans Belle du seigneur d’albert cohen, monologue intérieur d’arianne parlant à ses peluches tres émouvant.


B) Monologue joue sur la présence et le statut du spectateur : s’adresse à lui=un ressort dramaturgique
(parfois le prend a parti, s’adresse à lui)

Distanciation, dédoublement du héros lors de son monologue, que jai évoqué précédemment, introduit une relation privilégiée entre lecteur et perso,
Complicité.
Mono plus vivant, perso plus proche de nous.
comme s’il se confiait a nous. Spectateur pris a parti.
Procédé de la Double énonciatio .

Cinna Emilie apostrophes et monologue suscite pitié compassion anxiété et admiration grace aux differentes tonalités, aux apostrophes

Peut se jouer des conventions et directement apostrophés le spectateur comme harpagon dans son monologue dans l’avare.
« que de gens assemblés Je ne jette mes regards sur personne qui ne me donne des soupçons, et tout me semble mon voleur »acte 4 scene 7, spectateur existent sont pris en compte. La convention est bousculée au profit du comique

Le monologue considéré comme un morceau de bravoure oà travers lequel le comédien peut briller !
ON allait voir les comédiens , voir leur performance, ce qu’ils allaient donner , comment ils allaient s’en tirer avec cet exercice de style réel.
Importance mise en scene
Jeu scenique est tres important , avec les gestes les tons etc
Le monologue au théâtre pas seulement fait de mots, mais aussi une gestuelle, des tons qui l’accompagne. Un discours tenu avec des gestes une posture une attitude, des sentiments.

Mono :Egalement une facon pour l’auteur de jouer avec les conventions théâtrales
Se moquer des spectateurs se jouer des conventions comme harpagon qui s’adresse au public.
Apres le monologue de Clytemnestre dans l’Agamemnon de Séneque, a la fin de son monologue, la nourrice lui demande la raison de son silence. Vraiment une pensé intérieure relation privilégiée.
Ou comme dans Hamlet, dans le mono « To be or not to be » , Claudius et Polonius sont caches et ecoute Hamlet et il ne voit pas la belle Ophélie qui arrive et feint de lire.
Ou encore le soliloque










CCL :
le style , la prouesse stylistique la beauté du monologue s’inscrivent dans une époque, dans un genre. En continuité avec l’oeuvre .Un plaisir pour le lecteur car
une prouesse dans l’expression du comique du pathetiq, du romantisme etc
rend la tonalité generale du texte de manière tres forte.

Rire avec Harpagon
Ruy blas mono romantiq exaltation du moi montrer sur scene misere et grandeur de la condition humaine thème romantique.

Le monologue est un temps fort de la pièce
Il instruit sur l’action et sur la psychologie des personnage en même temps qu’il nous charme.
Le mono par def une convention n’existe pas en vrai.

Le monologue est l’essence du théatre, une des formes les plus fortes de la convention
Parler seul alors qu’il y a des spectateurs. Une expression du théatre car le théatre même est la réalité sans l’etre. Le théâtre est une convention
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noam

avatar

Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Le monologue   Jeu 4 Oct - 21:25

ajoutons que le monologue n'est pas un sport homologué santa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre_admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 975
Age : 28
Localisation : Originairement de la rive sud, t'entends? RIVE SUD!!!11!!
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Le monologue   Jeu 4 Oct - 22:30

Tarata-lala ! applaudissons Noam l'homme-blague !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le monologue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le monologue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Monologue d'un regard
» Monologue intime
» Monologue (Ryo)
» Les répliques, phrases ou monologue de da que vous avez adoré
» un désert qui monologue ? jun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Khâgneux :: UTILISATION DU FORUM: A LIRE AVANT TOUTE INSCRIPTION-
Sauter vers: