Le Forum des Khâgneux

Vous qui entrez ici, abandonnez toute espérance. (La Divine Comédie; Dante Alighieri -1472)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Kholle, 15.11.06 : L'autobiographie, quelques aspects

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joanna

avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Kholle, 15.11.06 : L'autobiographie, quelques aspects   Mer 15 Nov - 19:52

Sujets proposés:
- Les objets dans l'oeuvre littéraire de votre choix
- L'autobiographie : quelques aspects
- L'île

Sujet choisi :
- L'autobiographie : quelques aspects


Dernière édition par le Sam 18 Nov - 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joanna

avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Kholle, 15.11.06 : L'autobiographie, quelques aspects   Mer 15 Nov - 19:54

Intro (bateau, pipeau) :

L’autobiographie est le récit en prose écrit à la première personne du singulier qu’une personne réelle fait de sa propre vie en mettant l’accent sur la formation de sa personnalité.
Genre se développe surtout à partir de la Renaissance et trouve son apogée chez Rousseau qui, avec Les Confessions introduit deux traits essentiels du genre :

- idée que tout individu s’explique par son histoire et surtout par son enfance

- idée de la possibilité et de la fécondité de l’introspection : Je suis seule à pouvoir me connaître et ce que je vais découvrir en moi, sur moi, importe aux autres.


Dernière édition par le Mer 15 Nov - 20:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joanna

avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Kholle, 15.11.06 : L'autobiographie, quelques aspects   Mer 15 Nov - 20:00

I Les différentes formes de l'autobiographie :

L’œuvre dans laquelle un auteur va parler de lui-même et de sa vie peut prendre plusieurs formes :

- indirecte ou déguisée (Montaigne qui se confie à l’occasion d’une méditation philosophique ou le roman autobiographique)
- reconnue comme telle, centrée sur l’époque et l’entourage (mémoires) ou centrée sur l’auteur lui-même (journal intime)

- destinée à un public
- écrite a priori pour l’auteur seul

On distingue ainsi principalement :

- La Confession : l’auteur raconte sa vie et révèle ses sentiments intimes en avouant ses erreurs mais aussi ses bonnes actions ; il cherche à s’expliquer ou se justifier devant un public et prétend être d’une totale sincérité.

- Le journal intime (Anne Franck) : relation au jour le jour de la vie de l’auteur, sans souci de publication en principe. L’auteur accorde plus ou moins autant de place aux évènements publics et privés qu’aux sentiments

- Les mémoires et souvenirs : relation des évènements passés durant la vie de l’auteur dans lesquels il a joué un rôle et/ou qui l’ont influencé. Nombreux détails sur la vie publique, l’auteur veut présenter un témoignage historique. Les souvenirs sont plus fragmentaires, plus personnels et moins dominés par le souci de l’histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joanna

avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Kholle, 15.11.06 : L'autobiographie, quelques aspects   Mer 15 Nov - 20:18

II Pourquoi écrire, pourquoi lire une autobiographie ?

L’autobiographie sous toutes ses formes repose sur la confidence et sur le postulat de base de l’autonomie du sujet et de sa virtuelle transparence à lui-même. Pourquoi un auteur exprime-t-il le besoin d’exprimer son moi en communiquant à autrui ce qu’il a de plus intime (sentiments cachés, évènements personnels, idées et désirs les plus chers, intentions et actions secrètes…) ?

- l’auteur cherche à apaiser une sensibilité extrême en s’exprimant sur ces sujets et en appelant le réconfort d’autrui

- plaisir de parler de soi : égotisme

- désir d’instruire autrui : la confidence s’élève à l’universel et se veut récit édifiant (cf. St Augustin)

- désir de se justifier : l’aveu lave le mal, permet à l’auteur de se disculper, d’expliquer au public les vraies raisons de ses actes.

- quête du moi : trouver la permanence du moi à travers les aléas de l’existence, conserver son passé et tirer dans les souvenirs l’essence du moi. Le but est d’atteindre à la transparence, la communication totale et confiante avec autrui.

- régler ses comptes avec le passé, exorciser son passé.

Quel est l’intérêt ?

- intérêt psychologique : apprendre à connaître de façon authentique la personnalité qui s’exprime, découvrir la genèse de cette personnalité et apprendre à nous connaître nous-même à travers cette expérience particulière

- intérêt historique : à travers mémoires et souvenirs (surtout), nous bénéficions de la peinture d’une époque et d’un milieu grâce au témoignage d’un homme qui a été mêlé à des évènements importants. Explication de la politique, révélation de faits secrets, dévoilement des hommes, plaidoirie pour des idées ou des personnages. Vue partielle et partiale de l’histoire.

- intérêt moral : élaborer une expérience pour en tirer une vue générale de l’homme ou un art de vivre (Montaigne et Rousseau) ou, au contraire, l’exemple de ce qu’il ne faut pas faire. Sone expérience nous éclaire sur la formulation d’une pensée, d’une sensibilité, sur les réactions humaines, l’influence du milieu et du moment sur l’individu, sur la valeur de certaines attitudes. Sentiment d’originalité et de liberté de l’être d’où intérêt philosophique et leçon morale : respect d’autrui, tolérance.

- intérêt littéraire : d’abord intérêt proche de celui du roman grâce aux descriptions, à l’intensité dramatique (péripéties), à l’évocations de personnages… Ensuite, valeur de la forme : ou bien artistiquement élaborée ou bien spontanée, libre, image naturelle de la personnalité de l’auteur.


Dernière édition par le Mer 15 Nov - 20:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joanna

avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Kholle, 15.11.06 : L'autobiographie, quelques aspects   Mer 15 Nov - 20:27

III Problèmes posés par l'autobiographie :

Si l’on considère que l’autobiographie préfigure et explique l’œuvre artistique d’un écrivain, on a un problème. Rousseau a écrit ses Confessions à un moment de crise pour expliquer quel essentiel existait entre ses livres et sa vie. De fait, l’autobiographie est, pour les écrivains, une écriture seconde : ils réinvestissent alors les formes et procédés d’abord élaborés sur le mode de la fiction. Le texte autobiographique se nourrit de toutes les formes littéraires ou discursives possibles. Ex : Nathalie Sarraute, dans Enfance, techniques de la sous conversation et de l’oralisation propres à toute son œuvre.

Ce qui fait ainsi la richesse du texte autobiographique est peut-être en même temps ce qui en limite la valeur explicative : il prétend expliquer rétrospectivement les textes de l’auteur qui ont en fait contribué à le produire et instaure ainsi une sorte de cercle. L’écrivain qui raconte sa vie encourage la lecture autobiographique de ses œuvres.

Autres problèmes, plus concrets :

- insignifiance de certains détails : le lecteur ne comprend pas le choix de l’auteur.

- mensonge de l’auteur : pour se justifier ou se rendre intéressant, il travestit la vérité, mêle de la fiction.

- sincérité de l’auteur envers lui-même : enjolivement ou omission de certains détails : quelle image donner ? auteur d’une autobiographie souhaite en quelque sorte dresser une statue pour la postérité.

- délicatesse de l’entreprise : défaillance intrinsèque de la mémoire, difficulté de se définir par l’écriture, on peut se rendre compte que la quête de soi et de la transparence mène à une impasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joanna

avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Kholle, 15.11.06 : L'autobiographie, quelques aspects   Mer 15 Nov - 20:30

Bibliograhie (les exemples qui m'ont manqués) :

- Mémoires d'outre tombe, Chateaubriand

- Les Mots, Sartre

- Vie de (...), Stendhal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kholle, 15.11.06 : L'autobiographie, quelques aspects   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kholle, 15.11.06 : L'autobiographie, quelques aspects
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Claudel, Philippe] Quelques uns des cent regrets
» [Paris, Gilles] Autobiographie d'une courgette
» Quelques photos prises hier soir...
» Quelques expressions ch'ti
» [SOFT] HOUR FACE : Découvrez à quoi vous allez ressembler dans quelques années [Payant]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Khâgneux :: UTILISATION DU FORUM: A LIRE AVANT TOUTE INSCRIPTION-
Sauter vers: